La mémoire des lieux
Elevage,  Pratique,  technique

La mémoire des murs et mémoire des lieux

Au moins une fois dans votre vie, vous avez ressenti la mémoire des murs et la mémoire des lieux !

Oui mais qu’est-ce que c’est cette Histoire de mémoire de lieu ?

Il y a des lieux où nous nous sentons bien et d’autres nous apportent de l’inconfort sans savoir pourquoi. Et si je vous dis que souvent cela est en relation avec l’histoire du lieu et de l’histoire des anciens occupants.

Chaque lieu porte en lui une histoire parfois très joyeuse et parfois très glauque qui peut influencer sur l’habitant de la maison.

Partage d’expérience: Lorsque j’avais 4 ans, j’étais en vacances avec mes grands-parents. Ils ont voulu visiter la ville d’Ouradour-sur-Glane. Eh bien, je n’ai pas pu passer le panneau. D’après mes grands-parents j’étais terrorisé et je pleurai, ils ont été obliger de faire demi-tour. En réalité, avec du recul, je comprends mieux les raisons pour lesquelles… Dès mon plus jeune âge, je suis sensible aux différents lieux et à leurs histoires.

Lorsque les géobiologues parlent de mémoire de lieu ou de murs, ils parlent d’énergies du passé qui reste figé dans l’espace ou les objets et qui résonnent toujours aujourd’hui.

La mémoire des lieux :

La mémoire des lieux, c’est l’histoire rattachée au lieu en tant que tel. Imaginé que toutes les informations que ce lieu a vécu soient imprimés dans le sol, l’eau, les pierres et les arbres … Pour la plupart ce sont des événements que l’on retrouve sur des années, des générations , des siècles.

Le lieux garde en mémoire et transmets l’information, c’est sa façon pour ne pas oublier ce qu’il s »est passé.

Il y a des lieux remplis de bonne histoire. Des lieux qui gardent en mémoire toute la bonté de l’être Humains, des lieux de partage, des lieux très positifs. ( Comme certaine Eglise, certaine Hall de marché …)

Mais, on retrouve également de nombreux lieux empreints d’histoire douloureuse, traumatisante, avec du vécu difficile. Sur ces lieux on y retrouve des formes de violence, tels que des mémoires de viols, de suicide, d’accident, des meurtres, des batailles, des massacres, de la peur, du stress…

Les hommes et les animaux peuvent les ressentir, et ses histoires influencent le monde des vivants d’aujourd’hui et de demain.

La mémoire des murs.

La mémoire des murs est rattachée l’histoire de la maison et de ses habitants. Elle est en lien entre les habitants, leur histoire de vie, leurs projets, leurs objets…

Lorsque l’on parle de mémoire des murs, on fait allusion à toutes les traces du vécu des habitants précédent ou actuel.

C’est ce que porte émotionnellement chaque habitant qui va influencer l’environnement. Si les habitants sont plutôt dans la joie, la compassion, la positivité, la réussite … Le lieu respire naturellement de ce qu’il l’a nourri.

Mais si ce lieu est nourri par des habitants portant des traumatismes, de la colère, la peur et des tensions le lieu reflétera également cela.

On connaît tous, plus ou moins des maisons dites à divorces, à complications … Ce n’est pas un hasard, ça peut être la mémoire des anciens habitants qui viennent influencer les nouveaux.

De même, des objets peuvent également influencer ses habitants, car chaque objet porte en lui une intention, une mémoire. L’intention ou/et la mémoire peut être bienveillante ou non, consciente ou inconsciente.

La mémoire des murs et mémoire des lieux

La mémoire des murs désigne une empreinte énergétique inscrite dans la matière. En général, elle crée un champ informationnel diffus, qui impacte le lieu tout entier. Il s’agit d’un champ subtil que l’on peut ressentir intuitivement et qui va induire des sensations de malaise ou de bien-être.

Tous ces phénomènes, font partie intégrante du ressenti, mais il n’existe aucune certitude et elle ne peut être prouvée scientifiquement. Vu que le ressenti est propre à chacun. Chacun y va de son propre ressenti.

C’est dès lors que nous sommes confrontés aux mémoires des lieux ou murs, que nous pouvons en interpréter toutes ses influences et le comprendre ou non.

Emilie Cointereau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.